FALSE

Le véritable Aligot de l’Aubrac

Ajouter au Panier

Vous êtes sauvés ! Je vous propose aujourd’hui une recette presque authentique de l’aligot. Vous connaissez certainement ce plat aveyronnais, mais l’avez-vous cuisiné ou goûté dans sa meilleure version ? Lors de mes recherches sur internet, je n’ai trouvé que des recettes avec ajout de crème fraîche… Quel massacre ! Cet ingrédient est inutile et va même jusqu’à rendre ce plat écœurant… Alors qu’il ne l’est absolument pas originellement ! C’est pourquoi je vous propose ici une recette proche de celle des mes grands-parents, origine certifiée ! J’y ai ajouté uniquement une pointe de noix de muscade, qui s’accorde je trouve très bien aux pommes de terre… À vous d’en mettre ou non !

Temps de préparation : 1h
Temps de cuisson : 10 min


Ingrédients (pour 3 à 4 personnes) :

  • 1 kg de pommes de terre
  • 500 g de tomme fraîche à aligot (parfois appelé cantal frais)
  • 50 ml de lait
  • 25 g de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • Noix de muscade (facultatif)
  • Sel, poivre

Préparation :

  1. Commencer par éplucher les pommes de terre, et les couper en morceaux. Les faire cuire dans de l’eau bouillante légèrement salée, en ajoutant également l’ail émincé. Laisser cuire 25 minutes environ.
  2. Pendant ce temps, s’occuper de la tomme fraîche. La couper en bandes, et couper chaque bande en copeaux grâce à un épluche-légume. Ceci donnera le résultat suivant :
    fromage aligot coupé
  3. Quand les pommes de terre sont cuites, les passer. Les écraser au presse-purée. Mélanger les pommes de terres écrasées à l’aide d’une grosse cuillère en bois. Ajouter le lait et le beurre, mélanger jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène. Rectifier l’assaisonnement et poivrer. C’est à ce moment-là que l’on peut ajouter la noix de muscade.
  4. Préparer l’aligot : mettre la purée dans une grande casserole, et ajouter la tomme. Mélanger en continu jusqu’à ce que tout le fromage soit fondu et que l’aligot file. D’après les anciens du pays, il est nécessaire de tourner toujours dans le même sens… À vous d’en juger !
  5. Servir aussitôt !

Conseils :

  • Si vous deviez préparer la purée en avance et préparer l’aligot dans un second temps, il est important de maintenir la purée au chaud. Pour cela, quand vous passez les pommes de terre, récupérez l’eau de cuisson. Vous maintiendrez au chaud la purée au bain-marie, sur feu doux.
  • Le secret pour bien réussir son aligot ? Prendre de la tomme très fraîche. Plus la tomme sera fraîche, plus l’aligot filera. C’est pourquoi le meilleur aligot se fait en hiver, saison où se fabrique la tomme fraîche. Un ratio 1:2 pommes de terre:tomme garantit également un aligot bien gourmand, qui filera à volonté !

VERSION IMPRIMABLEVERSION PDFADD TO CART

* Le panier est conservé 7 jours.

Cette recette a 0 avis

Donnez votre avis